paterne


paterne

paterne [ patɛrn ] adj.
• v. 1770; n. m. « Dieu le père » 1080; lat. paternus
Vieilli Qui montre ou affecte une bonhomie doucereuse. M. de Rênal « sortit de son cabinet; du même air majestueux et paterne qu'il prenait lorsqu'il faisait des mariages à la mairie » (Stendhal). ⊗ HOM. Pattern.

paterne adjectif (latin paternus, de pater, père) Littéraire. Qui est d'une bienveillance doucereuse : Ton paterne.paterne (homonymes) adjectif (latin paternus, de pater, père) pattern nom masculin pattern nom masculin

⇒PATERNE, adj.
A.Vx. Paternel. (Dict.XIXe et XXes.).
B. —Parfois péj. Qui témoigne ou est empreint (parfois avec affectation) de sentiments bienveillants et protecteurs qui évoquent le comportement d'un père. Synon. bienveillant, débonnaire, doucereux, doux, protecteur.
1. [En parlant d'une pers.] De bons Pères, de bons religieux paternes, qui ne sont pas du bord janséniste (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t.2, 1842, p.552). Sa tête d'Hercule bonasse et de bourreau paterne (GAUTIER, Fracasse, 1863, p.37).
2. Plus fréq. [En parlant d'une attitude, d'un aspect du comportement] Air, ton paterne; mine, physionomie paterne; manières paternes. Elles griffonnaient sur leur buvard, en classe, sous l'oeil paterne du professeur, —un vieux papa très doux et très poli (ROLLAND, J.-Chr., Amies, 1910, p.1105):
♦ —(...) Est-ce que c'est quelque chose d'ennuyeux? —Mais non! Tout ça s'arrangera! Ne vous en faites donc pas! dit le principal, de sa grosse voix paterne...
MONTHERL., Célibataires, 1934, p.789.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist.A. Subst. fém. ca 1100 «image de Dieu, Dieu le père» (Roland, éd. J. Bédier, 3100). B. Adj. 1. 1347 «paternel» (Arch. K. 44, pièce 13 ds GDF.); 2. 1755 «qui se donne l'air de la bienveillance paternelle» (VOLTAIRE, La Pucelle d'Orléans, Livre 1, 9). Empr., à différentes reprises, au lat. paternus, -a, -um «du père, paternel». Fréq. abs. littér.:63.

paterne [patɛʀn] adj.
ÉTYM. V. 1770; n. m. « Dieu le père », 1080, Chanson de Roland; du lat. paternus.
1 Vx. Paternel.
2 (XVIIIe). Iron. ou péj. (Littér. ou vieilli). Qui montre ou affecte une bonhomie paternelle, doucereuse. Bienveillant, bon (supra cit. 58), doucereux, doux. || Mon oncle était la crème (cit. 2) des hommes : doux, paterne… (→ Onctueux, cit. 2).(Manières, ton). || Manières paternes. || Air, ton paterne. || Leur visage paterne ou bonasse (cit. 3).
1 M. de Rênal (…) sortit de son cabinet; du même air majestueux et paterne qu'il prenait lorsqu'il faisait des mariages à la mairie (…)
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, VI.
2 Ils (les Parisiens) avaient eu de tout temps un faible pour ce gros homme (Louis XVI) qui n'était nullement méchant, et qui, dans son embonpoint, avait un air de bonhomie béate et paterne, tout à fait au gré de la foule. On a vu plus haut que les dames de la halle l'appelaient un bon papa; c'était toute la pensée du peuple.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., II, IX.
DÉR. Paternement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • paterne — obs. form of patron, pattern …   Useful english dictionary

  • Paterne — Saint Paterne Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Paterne, du nom latin Paternus qui signifie paternel, est le nom de plusieurs personnages considérés comme saints par diverses églises  …   Wikipédia en Français

  • paterne — (pa tèr n ) adj. Qui appartient à un père (ne se dit que dans le langage familier ou en badinant). •   J allai voir le prélat, il me reçut d un air paterne, en m appelant toujours mon cher monsieur Marmontel, MARMONTEL Mém. VIII. HISTORIQUE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Paterne — (ou Patern ou Pair) (Géo Paër, Pern, Pois, Poix) • Paterne, né à Poitiers au Vème siècle, moine à Ension, puis à Scicy, près de Coutances. • Paterne, né en Bretagne, évêque d Avranches vers 552, mort vers 563. Un des sept saints fondateurs de la… …   Dictionnaire des saints

  • PATERNE — adj. des deux genres Paternel, qui appartient à un père. Il me parla d un ton paterne. Il est vieux, et ne s emploie qu en badinant …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PATERNE — adj. des deux genres Qui affecte les manières bienveillantes et le ton protecteur d’un père. Il me parla d’un ton paterne …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Paterne — Provenance. Vient du latin paternus Signifie: paternel Se fête le 15 avril. Histoire. Né en Armorique au début du Vème siècle, Patern embarque pour l Angleterre où il embrasse la vie monastique. Il participe, dans ce pays, à la construction d… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Paterne d’Avranches — Paterne d Avranches Paterne, aussi appelé Pair ou Patier, fut évêque d Avranches (né fin Ve s., † 565 c.) Sommaire 1 Hagiographie 2 Voir aussi 3 Liens externes 4 Sources …   Wikipédia en Français

  • Paterne d'Avranches — Paterne, aussi appelé Pair ou Patier, fut évêque d Avranches (né fin Ve s., † 565 c.) Sommaire 1 Hagiographie 2 Voir aussi 3 Sources 4 Notes …   Wikipédia en Français

  • Paterne Berrichon — Pour les articles homonymes, voir Berrichon (homonymie). Autoportrait paru dans La Plume en 1904. Paterne Berrichon, de son vrai …   Wikipédia en Français